<!–:fr–>Partager sa passion créative<!–:–>


Un loisir collectif

%%anc%% if (1==1) {document.getElementById(« link140″).style.display= »none »;}

Le Yarnbombing est un phénomène qui a fait son chemin jusqu'en France où il se répand comme une bombe dans nos rues, grâce à des passionnés du textile de plus en plus nombreux. Nommée également Tag du tricot ou Knit graffiti, cette tendance en pleine évolution investit la rue en recouvrant de tricot le mobilier urbain, les statues, les arbres, et parfois même les monuments.
Le mouvement est né en 2005 aux États-Unis lorsque Magda Sayeg a eu l'idée de recouvrir la poignée de la porte de sa boutique de laine à Houston. Mais c’est à Londres qu'a eu lieu la première installation de tricot « Knit the City » (Tricote la ville). La France s'y est mise en mai 2012,  à Angers, lors du festival d'art urbain Artaq, en proposant à ses habitants de contribuer à cette aventure de tricot collectif.

Depuis, de plus en plus de collectivités locales, comme à Cahors cet été, font appel à des graffeurs textiles pour décorer certains éléments urbains. Les pionnières et références du genre en France sont les trois artistes du Collectif France Tricot.

Cette tendance artistique englobe les pratiques du Land Art, art du paysage, du happening en milieu urbain, spectaculaire et éphémère, et de l’art de rue.

De plus en plus populaire, l'image du tricot tend à se dépoussiérer, grâce, notamment, à ce genre d'initiatives qui gagnent de plus en plus d'adeptes des loisirs textiles, qui s'investissent, partagent leur passion et la prônent!

Outre la dimension poétique du yarnbombing, qui réchauffe la monotonie des villes et ravive leur gaité en couleur, on pourrait croire cet art collectif ludique, aux couleurs pop tout droit venu des années 60-70 et des engagements du mouvement hippie. En adéquation avec notre époque on peut donc y lire un message adressé aux autorités pour lutter contre la précarité et les personnes sans domicile fixe privées de chaleur en Hiver, ou bien même un dénoncement du réchauffement climatique et la nécessaire prise de position relative à la prochaine disparition – si tout va mal – de la laine et des vêtements chauds. Le tricot n'a -t-il pas quelque chose de rassurant et de réconfortant?

Le yarnbombing : tricoter la ville ensemble

escalier / graffeur tricoteur / vélo / panneau stop / cabine téléphonique / arbres / dentelles métalliques / caravane / horodateur

Et pour finir, un dernier coup d'oeil à l'impressionnant travail de l'artiste Toshiko Horiuchi

Soyez partenaire de beaux projets couture : nous offrons, vous partagez!

Après vous avoir présenté cette belle initiative du yarnbombing nous ne pouvons vous quitter sans vous proposer de partager avec nous une belle aventure créative :

Un partenariat couture a été crée entre la marque Récréatys et le très beau site communautaire du DIY Cherry Plum. Nous offrons aux inscrites de Cherry Plum, des articles de mercerie Récréatys nécessaires pour réaliser de chouettes travaux de couture et de customisation, qui apparaîtront sur ce blog au fur et à mesure de nos thématiques créatives.

Nous espérons ainsi pouvoir créer avec vous, une ambiance de partage et de convivialité créative, et un plaisir de l'accès à la création pour tous

Afin d'en savoir davantage sur ce partenariat et poser votre candidature, rendez-vous sur cette page. Nous espérons vous y retrouver nombreux! à bientôt…

Découvrez ici les réalisations des premières inscrites!

L'équipe de rédaction du Blog Couture Paritys

zp8497586rq